La denturologie, un domaine qui a beaucoup évolué

La plaque dentaire est une pellicule bactérienne invisible qui se forme graduellement, non seulement sur les dents naturelles, mais également sur la prothèse dentaire. Une fois durcie, la plaque se transforme en calcaire, une porte d'entrée idéale pour les bactéries. Irritations, maladies de gencives, problèmes de digestion (stomatites bactériennes) ne sont que quelques-unes des conséquences néfastes possibles lorsque les conditions d'hygiène de votre prothèse dentaire sont déficientes.


Pour conserver une bonne santé buccale, optimiser votre confort et répondre à vos exigences esthétiques, voici quelques conseils de votre denturologiste pour l'entretien régulier de votre prothèse partielle, complète ou prothèse de recouvrement sur implants.

Brossage

La brosse à prothèse idéale est pourvue de soies molles qui vous permettent d'atteindre les moindres recoins de votre prothèse. Pour faciliter le nettoyage, vous pouvez utiliser un gel, une pâte non abrasive, ou tout simplement un savon doux.


Après chaque repas, brossez délicatement votre prothèse sur toute sa surface, en portant une attention particulière aux espaces interdentaires et aux endroits que touchent vos gencives.


Un brossage trop vigoureux, l'utilisation d'une pâte abrasive ou d'une brosse à poils durs vous expose à différents désagréments : perte du lustre de vos dents artificielles, usure prématurée de votre prothèse ou encore amincissement de l'acrylique, ce qui a pour effet d'affecter la bonne adaptation de votre prothèse à votre bouche. Sachez qu'une surface acrylique éraflée par un produit abrasif retient plus aisément la salive qui, à son tour, retient les aliments en formant des taches. Conséquence : l'entretien de la prothèse est beaucoup plus difficile.


Il est également suggéré de brosser délicatement votre langue, vos gencives et votre palais à l'aide d'une brosse à dents douce et humide. Un tel massage d'une minute par jour a l'avantage d'activer votre circulation sanguine et de maintenir votre tonus gingival, tout en débarrassant votre bouche des bactéries.


Petits trucs : effectuez toujours le brossage de votre prothèse au-dessus d'un évier rempli d'eau, ou au fond duquel vous aurez déposé une débarbouillette. Si, par inadvertance, vous laissez tomber votre prothèse, l'impact sera considérablement amenuisé.

Rinçage

Avant de la remettre en bouche ou de la faire tremper, rincez toujours votre prothèse dentaire à fond, sous une eau claire et tiède. Cette bonne habitude vous évitera d'avaler de la solution nettoyante ou de souiller la solution de trempage de votre prothèse.


De même, il est recommandé de rincer fréquemment votre bouche pour la débarrasser des bactéries qui y abondent. Votre haleine conservera ainsi plus de fraîcheur.


Au chapitre du rinçage de la bouche, retenez que l'eau salée a un effet thérapeutique appréciable.

Trempage

Une exposition prolongée de votre prothèse à l’air libre risque de la décolorer et d’en dessécher l’acrylique, la rendant ainsi plus fragile. Lorsque vous la retirez pour la nuit, entreposez votre prothèse dentaire dans un contenant fermé, rempli d’eau tiède ou de solution de trempage prévue à cet effet.


L’eau de javel est un produit tout à fait proscrit pour nettoyer ou faire tremper votre prothèse. Son utilisation peut affaiblir la résistance de votre prothèse et en décolorer l’acrylique. La couleur des dents artificielles étant intégrée, l’eau de javel ne peut agir comme agent de blanchiment.

Polissage

Le polissage est une technique professionnelle pratiquée par votre denturologiste pour redonner à votre prothèse dentaire l’éclat du neuf. À l’aide d’un outillage spécialisé, votre denturologiste rend son doux fini lustré à votre prothèse, tout en éliminant les taches qui ont résisté à l’entretien régulier.


Étape peu coûteuse réalisée en quelques minutes, le polissage est recommandé sur la base de 1 à 2 fois par année, selon vos besoins.

Création de

Mention legale